Cours de français : le complément circonstanciel

Le complément circonstanciel (CC) est un mot ou groupe de mots qui renseigne et donne des précisions sur les circonstances de l’action indiquée par la phrase. Il est généralement possible de supprimer ou de déplacer le complément circonstanciel dans une même phrase.

On distingue plusieurs types de compléments circonstanciels :

  1. complément circonstanciel de temps 
  2. complément circonstanciel de lieu 
  3. complément circonstanciel de manière 
  4. complément circonstanciel de cause 
  5. complément circonstanciel de but 
  6. complément circonstanciel de moyen 
  7. complément circonstanciel de conséquence 
  8. complément circonstanciel de condition 
  9. complément circonstanciel de comparaison 
  10. complément circonstanciel de quantité

II peut alors s’agir :

  • d’un nom
  • d’un pronom 
  • d’un adverbe 
  • d’un verbe à l’infinitif
  • d’un gérondif 
  • d’une proposition

1. Le complément circonstanciel de temps 

C’est un complément qui indique le moment où l’action se déroule. Il répond à la question « Quand ? »  

Cela peut être un groupe de mots introduit par une préposition : 

Exemple : Je ferai mes devoirs dans la soirée. 

Il peut être un adverbe : 

Exemple : Je pars en vacances demain. 

Il peut être une proposition subordonnée : 

Exemple : Nous pourrons sortir dès son arrivée. 

2. Le complément circonstanciel de lieu 

Il nous renseigne sur l’endroit où se déroule l’action. Il répond à la question « Où ? » 

Il peut être un groupe nominal précédé par une préposition : 

Exemple : Mes bagages sont dans le hall. 

Il peut être un adverbe : 

Exemple : Les enfants jouent dehors

Il peut être une proposition subordonnée : 

Exemple : J’irai où tu iras. 

3. Le complément circonstanciel de manière 

C’est un complément qui nous informe sur la manière dont se déroule l’action. Il répond à la question « Comment ? » 

Il peut être un groupe de mots introduit par une préposition : 

Exemple : Il a répondu avec délicatesse

Il peut être un adverbe : 

Exemple : Il a réagi méchamment. 

Il peut être un verbe au gérondif : 

Exemple : J’apprenais mes chansons en chantant

Il peut être une proposition subordonnée : 

Exemple : Il fait comme si rien ne s’était passé. 

4. Le complément circonstanciel de cause  

C’est un complément qui nous renseigne sur la raison pour laquelle se déroule l’action. Il répond à la question « Pourquoi, pour quelle raison ? » 

Il peut-être un groupe de mots introduit par une préposition : 

Exemple : Il agit par intérêt. 

Il peut-être une proposition subordonnée : 

Exemple : Il n’est pas venu parce qu’il a des problèmes.

5. Le complément circonstanciel de but

c’est un complément qui nous donne une information sur la finalité, le but dans lequel une action est menée. Il répond à la question « Dans quel but ? » 

Il peut être une proposition infinitive : 

Exemple : Elle travaille dur pour réussir son année. 

Il peut être une proposition subordonnée : 

Exemple : Nous faisons des économies pour que nous puissions partir en vacances. 

6. Le complément circonstanciel de moyen 

C’est un complément qui nous informe sur les moyens par lesquels l’action est menée. Il répond à la question « Avec quoi, par quel moyen ? » 

Il peut-être un nom : 

Exemple : Le menuisier travaille avec de bons outils. 

7. Le complément circonstanciel de conséquence  

Le complément circonstanciel de conséquence est un groupe de mots qui indique le résultat d’une action. Il répond à la question « Avec quel résultat ? Pour quel résultat ? De manière à obtenir quel résultat ? » 

Il peut être une proposition infinitive : 

Exemple : Il a crié au point d’en perdre la voix. 

Il peut être une proposition subordonnée : 

Exemple : Il est assez courageux pour sauter à l’élastique.

8. Le complément circonstanciel de condition 

Le complément circonstanciel de condition est un ensemble de mots (ou un seul mot) utilisé pour signaler que la réalisation d’un fait (une condition) est nécessaire avant que l’action ait lieu. Il répond à la question « À quelle condition ? »

Il peut être un nom commun : 

Exemple : Avec l’aide d’un professeur particulier, il a réussi son examen.  

Il peut être une subordonnée infinitive : 

Exemple : le malade pourra récupérer ses forces, à condition de bien suivre le protocole médical. 

9. Le complément circonstanciel de comparaison 

Un complément circonstanciel de comparaison est un groupe de mots utilisé pour comparer ou pour mettre en évidence une ressemblance, une dissemblance, une égalité, une inégalité ou une proportion. 

Il peut être une préposition : 

Exemple : Le petit chien court aussi vite que le grand chien. 

Il peut être un nom commun : 

Exemple : Élodie travaille mieux que ses camarades de classe. 

10. Le complément circonstanciel de quantité  

Un complément circonstanciel de quantité (de mesure) est un groupe de mots utilisé pour informer sur la quantité. Il répond à la question « Combien ? » 

Il est généralement utilisé sans prépositions

Il peut être un nom commun : 

Exemple : Ce paquet pèse trois kilos 

Il peut être un adverbe : 

Exemple : Mon patron m’a donné beaucoup de travail à faire. 

Des lacunes en conjugaison et en grammaire ? Besoin d’un prof de français ? Avec Apprentus, découvrez les meilleurs professeurs de français pour des cours à domicile ou en ligne.

Laisser une réponse:

Votre adresse email ne sera pas publiée.