Soutien scolaire à Saint‑Germain

Trouvez votre professeur soutien scolaire idéal à Saint‑Germain.
Nos cours soutien scolaire se donnent à domicile ou chez le professeur.

28 professeurs particuliers soutien scolaire à Saint‑Germain

0 professeur dans ma liste de favoris
+

28 professeurs particuliers soutien scolaire à Saint‑Germain

Ingénieur en Informatique, je propose des cours en Mathématiques, en vue : - de soutien régulier (pendant l'année scolaire) - de rattrapage pour les jeunes en difficultés - de préparation de la rentrée scolaire (pendant l'Été). Niveaux scolaires assurés : classes de sixième à terminale. Ma démarche : - dispense de conseils pratiques pour l'apprentissage des cours et la réalisation des devoirs scolaires (motivation, organisation du travail, rédaction des devoirs de manière structurée et en français correct), - aide en urgence sur les principaux points bloquants, - rappel sur les notions fondamentales, - exercices de répétition pour le contrôle des acquis, - complément de cours et d'exercices pour la compréhension ou l'approfondissement de notions, - exercices basés sur sujets à thèmes, - bilan hebdomadaire (avec un parent et l'élève). Mobilité : (je peux me rendre à domicile) - Paris - Cormeilles-en-Parisis, - Herblay, - Montigny-lès-Cormeilles, - La Frette-sur-Seine, - Franconville, - Conflans Sainte-Honorine, - Sartrouville, - Argenteuil, - Cergy, - Enghien-les-bains, - Soisy-sous-Montmorency, - Montmorency. Mon expérience: - 6 ans au service du Rectorat de la Guadeloupe (un collège et deux lycées), - enseignement de cours particuliers (niveaux sixième à terminale) au sein d'un centre de répétition scolaire assisté par ordinateur agréé, - En 1992, une élève de Terminale (qui avait connu deux échecs au Baccalauréat) a finalement obtenu son baccalauréat, après avoir repris confiance et révisé méthodiquement, en suivant mes cours, - En 2013, parmi mes cinq élèves, trois ont été reçus au bac avec mention bien, et une au Brevet des collèges avec mention bien également - J'aide un étudiant en Licence Informatique. Il est mon élève depuis la rentrée scolaire 2011-2012. En 2014, il a été reçu au Baccalauréat avec mention Bien, après deux brillantes années (classe de 1ère et Terminale) qui lui ont valu les félicitations du Conseil de classe.
Maths · Physique · Chimie
• Principe= Le système scolaire n'est que la vérification de l'assimilation d'une méthode. Bien sûr que certains élèves ont plus de facilités que d’autres. L'exemple des Mathématiques nous le montre avec évidence. Pour autant, le caractère conformiste de l'éducation française est une chance qui peut renverser cette tendance. En effet, on ne demande pas aux élèves d'êtres exceptionnels, mais normaux. Le meilleur est celui qui donne ce que le système attend de lui. Autrement dit, il suffit de connaître les attentes et de s'y limiter pour que la partie soit gagnée. Souvent, on croit qu'il faut en faire plus. Toute la puissance de ma pédagogie est de montrer qu'en faire moins est le meilleur moyen de viser juste. Il faut que le travail paye. J’ai un mot d’ordre : l’efficacité. Je ne vais pas m’embêter à apprendre les leçons de l’élèves à sa place, ni même à faire ses exercices tant qu’il ne s’y sera pas frotté d’abord. Par contre, je vais apprendre à l’élève comment travailler pour qu’il devienne autonome dans l’efficacité. Et surtout, je vais lui apprendre à se plier à la méthode pour que sa rédaction devienne pertinente. Bien entendu, on pourra débloquer les points mal compris du cours. Et je m’efforcerai de questionner l’élève sur les passerelles qu’il peut faire avec d’autres notions (c’est aussi en questionnant l’autre avec insistance qu’on peut s’apercevoir de ses défaillances, un peu à la manière de Socrate). C’est quand les liens sont faits que le cours sera réutilisé avec pertinence. Je ne suis là que pour remettre sur les rails un train en manque d’aiguillage et faire en sorte qu’il arrive bien à la destination mention. Pour en avoir été la victime et avoir pris conscience de ce conformise attendu, je sais mieux que personne ce qu’il faut éviter. • Matières= Langues : la valeur ajoutée d’un prof particulier est trop faible pour que j’y consacre du temps. Mathématiques : je peux aider pour le programme de ES. Je ne ferai pas l’option maths de ES. Dans cette matière il n’y a pas de secret, il faut faire et refaire des exercices. Une aide pour ces derniers ou encore des éclairages sur le cours seront intéressants. Mais mes cours de maths (s’il en faut) seront surtout basés sur la découverte. En effet, l’appréhension et l’incompréhension qu’ont les élèves des maths est lié à leur caractère « tombé du ciel ». Le simple fait d’anticiper la présentation des notions a un pouvoir libérateur considérable. Dans cette matière mon objectif sera donc de donner les repères. Dès lors, ils permettront à l’élève en cours non plus d’être victime des maths, mais l’acteur majeur. Philosophie : sûrement la matière la plus difficile à enseigner. Déjà parce qu’elle paraît tordue. Et ensuite parce qu’apprendre des connaissances philosophiques n’est pas philosopher. En tant que grand amoureux de cette discipline, tous textes étudiés et incompris sera rendu explicit avec plaisir. En ce qui concerne la différence entre les connaissances et la pensée philosophique, elle est essentielle pour bien comprendre ce qu’on attend des élèves au BAC. Encore une fois, faire le plus difficile est le plus inutile. Le grand piège dans lequel je suis maintes fois tomber est de vouloir philosopher. Les correcteurs n’en n’ont strictement rien à faire du fruit de la réflexion. Ils veulent juste voir si vous savez vos références et que vous savez les utiliser. Mon objectif sera alors de rendre clair ces références pour garantir leur utilisation judicieuse. Histoire-géo : c’est probablement la matière la plus simple. Le plan est toujours celui du cours. Néanmoins, c’est celle qui demande le plus de temps pour l’apprentissage des connaissances. L’élève n’a pas besoin de moi pour faire ce travail. L’organisation sera donc la clé du succès. Je peux fournir un programme de révision pour cela. Cependant, il sera primordial de travailler la problématique et son fameux « paradoxe ». Aussi, reprendre les rédactions de première m’aidera à mieux comprendre ce qui pèche. Mon objectif sera d’améliorer en priorité introduction et rédaction. Economie : la matière la plus importante. A l’inverse de l’histoire, le plan est une construction. Le plan est là où les correcteurs attendent les élèves. C’est l’analyse du sujet qui est déterminante. Au-delà de la connaissance approfondie du cours, il y a des notions principales à toujours avoir en tête. Elles seront toujours le cœur du plan. Idem pour l’économie approfondie. Dans les deux cas, je pourrai prendre le temps d’expliquer le cours. Car le programme est conséquent et les efforts des profs, pour qui tout est déjà évident, sont rapidement insuffisants pour garantir une compréhension. En plus, l’économie est la matière la plus utile, alors autant en profiter. Mon objectif sera de prolonger les explications du professeur et de confronter l’élève aux sujets types (y compris épreuve composée). • Cours= Ils s’adressent aux élèves en classe de Terminale ES (encore plus aux « spé éco »). Cependant, les L et S sont les bienvenus pour les matières qu’ils ont en commun avec les ES (histoire, philo et spé maths). A partir du moment où j’ai décidé de l’aider, je m’engage à accompagner l’élève jusqu’à la fin d’année. Pour cela, nous avons chacun besoin d’une première rencontre d’environ une heure (pour savoir : si le relationnel est bon, l’objectif, le niveau, les besoins, la motivation et l’implication) lors de la première semaine de septembre, celle de la rentrée où les cours n’auront donc pas encore commencés. On entrera dans le vif du sujet que si les deux parties sont satisfaits. Concernant les créneaux des cours. Ils seront le mercredi de 16h à 20h et/ou le samedi de 8h30 à 12h30, puis de 13h à 18h. Sur ces plages horaires, on se mettra d’accord sur la durée du cours : soit 1 heure, soit deux. Les heures réellement fixées seront sûrement décalées de l’heure ronde ou de la demi-heure (par exemple 17h10) afin que j’assure les déplacements (je peux couvrir les villes de Poissy, Villennes, Orgeval, Chambourcy et Saint-Germain). Les étudiants de Terminale capables de me donner le plus de visibilité seront ceux que j’accepterai en priorité. J’entends par visibilité la régularité des heures réservées et l’anticipation pour la communication. Et ce sera tout à votre avantage dans ce cas-là car les créneaux que je vous réserve je ne les donnerai jamais pour un autre élève plus « intermittent ». Autrement dit, je rends la confiance qu’on m’accorde. Je suis à votre disposition pour des informations complémentaires ou pour vous fournir des documents comme mes anciens bulletins. Bel été
Histoire · Maths · Economie (scolaire)
Résultat de la recherche 1 - 25 sur 13921 - 25 sur 1392