Charlemagne et les Carolingiens

Chaque année, les élèves du primaire et en particulier ceux du CM1 découvrent en cours d’histoire Charlemagne et la civilisation des Carolingiens.

Personnage incontournable de l’histoire de France, Charlemagne a conquis et administré un immense empire qui s’étendit au haut Moyen Âge de l’Europe occidentale à l’Europe centrale.

Charlemagne et la civilisation des Carolingienne histoire CM1
© Wikimedia Commons Buste-reliquaire de Charlemagne

1. Naissance et intronisation

Charles est né un 2 avril en l’an 742, 747 ou 748. Il est le fils de Pépin Le Bref et petit-fils de Charles Martel.

On sait peu de choses sur son enfance ou sur sa jeunesse hormis sa participation à des délégations diplomatiques. On sait qu’il sait lire et connaît le latin.  

À la disparition de son père Pépin Le Bref en 768, il se partage avec son frère Carloman les territoires conquis par son père.

Lorsque Carloman meurt subitement en 771, Charles s’empare de son royaume et réunit, à peine trois ans après la mort de son père, l’ensemble des territoires francs. Il devient ainsi souverain de tout le royaume franc.   

NOTA BENE : Depuis qu’il est roi, Charlemagne a toujours convoqué son armée pour aller faire la guerre sauf en 790 et 807. Deux années de paix sur 46 années de règne.

2. Expansion et conquêtes militaires

Charles est un roi belliqueux, un guerrier acharné et un formidable conquérant.

Seul et unique Roi des Francs en 771, Charles réussit à agrandir considérablement son royaume à travers de nouvelles conquêtes.

Il remporte de nombreuses victoires militaires notamment contre les Lombards (peuples d’Italie), les musulmans (Espagne) et les Saxes (Germanie). 

Se considérant comme un digne successeur de Clovis, premier roi franc à se convertir au christianisme, Charles, fervent chrétien, s’efforce de christianiser les territoires conquis par la force tout au long de son règne.

Qualifié de « magnus » (grand) à la suite de ses nombreux succès militaires et conquêtes, il devient Carolus Magnus (Charlemagne).

NOTA BENE : Charlemagne a fait la guerre aux Saxons, aux Lombards, aux Vénitiens, aux Italiens, aux Arabes, aux Avars, aux Frisons, aux Bretons, aux Vascons, aux Slaves, aux Espagnols, aux Bavarois, aux Aquitains…     

Scène d’après la Vita Karoli Magni manuscrit du XIIIe siècle Charlemagne CM1

© Wikimedia Commons Scène d’après la Vita Karoli Magni manuscrit du XIIIe siècle.

3. Empereur, réformateur, mais aussi protecteur des arts et des lettres

Charlemagne, après s’être opposé aux Saxons de culture païenne, aux musulmans, mais aussi aux chrétiens de Byzance, est sacré en 800 à Rome Empereur d’Occident.

Soucieux d’unification religieuse et de culture, Charlemagne, après avoir considérablement agrandi le royaume souhaite conserver le contrôle sur ces nouveaux territoires.

Pour garantir la loyauté de ses sujets, il fait prêter un serment de fidélité à ses vassaux et à tous les hommes libres de l’empire.

Il met en place les « marches », des territoires aux frontières de son empire ayant pour vocation de lutter contre les envahisseurs. 

Ces « marches » seront confiées à des marquis qui seront eux-mêmes surveillés par l’intermédiaire des missi dominici (terme latin signifiant « envoyés du maître » ou « envoyés seigneuriaux »). 

Tout au long de son règne, Charlemagne fut un grand réformateur.

Il légifère ainsi sur la monnaie, les poids et mesures, la morale, la religion et l’éducation avec notamment la création d’écoles dans chaque évêché.

Dans ces écoles rattachées à l’Église, les moines instruisaient les enfants des pauvres comme ceux des riches.

Ce qu’il faut retenir :

  • Après avoir régné du Ve siècle jusqu’au milieu du VIIIe siècle, la dynastie des Mérovingiens, représentés par les « rois fainéants », s’éteint et laisse place aux Carolingiens. 
  • En 751, Pépin Le Bref fonde donc la dynastie carolingienne
  • Pépin Le Bref, est le fils de Charles Martel, célèbre homme d’État et chef militaire franc ayant réussi à repousser l’avancée de l’armée musulmane à Poitiers en octobre 732
  • Charlemagne, fils de Pépin le Bref, prendra la succession de son père à sa mort en 768 et marquera la dynastie carolingienne, par la longévité de son règne, mais aussi grâce à son charisme et à ses conquêtes militaires
  • En l’an 800, Charlemagne est sacré Empereur d’Occident par le pape Léon III.
  • Charlemagne meurt le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle. Sa mort aboutit à la division du monde franc au traité de Verdun, en 843.

Avec Apprentus découvrez les cours d’histoire de l’Europe et les cours d’histoire médiévale !

Laisser une réponse:

Votre adresse email ne sera pas publiée.